AXA Women’s Super League | Journée 3

Pour la troisième journée de championnat, toutes les équipes avaient déjà droit à une semaine anglaise. Tour d’horizon des rencontres disputées ce mercredi 26 août 2020.

ZOOM – Servette FC Chênois Féminin 1-0 BSC YB Frauen

Le zoom de cette journée s’intéresse au choc de ce début de championnat entre Servette, 1er au classement avec 6 points sur 6 possibles, 12 buts marqués et 0 encaissé en deux rencontres, et Young Boys, classé 3ème à deux unités de son adversaire du soir.

Les Genevoises se présentaient dans une formation un peu plus défensive que lors de leurs premières rencontres, avec la titularisation de Gillioz à la place de Fleury et celle de Duclos (bien que numéro 10 elle a joué un rôle moins offensif) pour remplacer Sarrasin, qui avait arboré le brassard de capitaine en ce début de saison. Comme on pouvait s’y attendre, le match fut relativement fermé. Pour contrer la Bernoise Nadine Riesen, qui avait été excellente contre Zürich et Bâle, le coach de Servette lui opposait Amandine Soulard et celle-ci a bien muselé la joueuse offensive des Young Boys. Il y a tout de même eu des occasions à se mettre sous la dent en première période et la plupart étaient l’oeuvre des Grenat. Plus agressives et incisives dans leurs attaques, les Genevoises pêchaient cependant dans le dernier geste, ce qui ne leur permettait pas de faire bouger le score du 0-0 à la pause.

La deuxième mi-temps ressemblait comme deux gouttes d’eau à la première, aucune équipe ne dominant vraiment et le déchet dans le jeu se faisant de plus en plus présent. Young Boys tentait alors de procéder en contre – la Servettienne Spälti n’étant pas assez couverte quand elle sortait de sa ligne de défense – mais, tout comme leur adversaire, manquait de précision et d’idée dans le dernier geste. Et les coups de pieds arrêtés, qui peuvent devenir une arme redoutable dans ce genre de match, n’échappaient pas au manque de finition des deux équipes. Alors que les derniers arrêts de jeu s’écoulaient et que la partie se dirigeait tout droit vers un match nul final, Léonie Fleury parvenait enfin à faire trembler les filets bernois. Après une récupération de Soulard proche du milieu de terrain, la latérale décalait Peiro sur l’aile droite. L’Espagnole faisait une feinte de corps pour se dégager de son adversaire et centrait en cloche au deuxième poteau où se trouvait Fleury, complètement abandonnée par la défense des Young Boys. Trois nouveaux points dans l’escarcelle de Servette, donc, qui continue son championnat parfait pour le moment (ndlr. Gaëlle Thalmann n’a toujours pas concédé le moindre but).

Joueuse du match : Léonie Fleury (Servette FC Chênois Féminin) | Les highlights en vidéo

FC Basel 1893 3-1 FC Zürich Frauen

Si Servette-Young Boys était la plus grosse affiche de cette journée de championnat, l’opposition entre Bâle et Zürich était également intéressante sur le papier. Chez les hommes, c’est devenu LE derby depuis quelques années, tandis que chez les femmes, le grand FC Zürich à fort à faire pour repousser les vélléités de titre montrées par des équipes de plus en plus nombreuses, y compris par le FC Bâle.

Les deux équipes commençaient le match en se jaugeant mutuellement, ne parvenant pas à se procurer de réelle occasion. Cela aurait pu changer autour de la 20′, lorsque Zürich obtenait un pénalty. Toute l’expérience de Fabienne Humm ne suffisait cependant pas, Tschudin stoppant le tir de la Zürichoise. Mais ce n’était que partie remise pour l’internationale suisse qui profitait des errements de la défense bâloise pour ouvrir le score juste avant le retour aux vestiaires (44′). Si Zürich se créait encore quelques occasions en début de seconde période, c’est Bâle qui mettait réellement le pied sur l’accélérateur. Laissée au repos contre Young Boys, Camille Surdez faisait mentir son entraîneur et frappait par deux fois (59′ et 81′) pour donner l’avantage aux Rhénanes. Deux changements opérés par le coach de l’équipe zürichoise pour tenter de revenir n’y changeaient rien et c’est même Bâle qui allait définitivement faire le break dans les arrêts de jeu, grâce à un pénalty (ironie du sort) transformé par Xhemaili. Après trois matchs, Zürich se retrouve à une surprenante avant-dernière place alors que le FC Bâle reste accroché au wagon de tête, en embuscade à 2 points de Servette.

Joueuse du match : Camille Surdez (FC Basel 1893) | Les highlights en vidéo

FC Lugano Femminile 0-5 Grasshopper-Club Zürich

Ce match proposait un duel intéressant, les deux clubs étant bloqués à 0 point avant de s’affronter directement. Il y avait donc la possibilité, pour l’une ou l’autre équipe, de prendre un peu d’air sur la dernière place en ce début de championnat.

Malheureusement pour Lugano et ses supporters, les Tessinoises étaient de nouveau les protagonistes d’une fête de buts mais pas en leur faveur. Tout commençait par une inattention coupable de la gardienne Ubaldi à la 10′ qui, sur un ballon en retrait d’une de ses coéquipières, tardait à relancer et permettait à Müller de lui subtiliser le ballon pour ouvrir le score. Touchées mentalement, les Blanc et Noir tentaient quand même de réagir mais manquaient de puissance et de précision. Juste avant la mi-temps (43′), c’est une nouvelle erreur luganaise – de la capitaine cette fois – qui donnait deux buts d’avance à Grasshopper. Laissant traîner son bras dans la surface, Tonelli offrait un pénalty que Walker ne manquait pas de transformer. De retour des vestiaires (49′), la même Walker armait un missile des 20m qui allait se loger dans lucarne d’Ubaldi. Mené 3-0 avant l’heure de jeu, Lugano baissait cette fois définitivement les bras. Les Tessinoises allaient encore encaisser deux magnifiques réussites signées Hubler, aux 56′ et 59′.

Joueuse du match : Fiona Hubler (Grasshopper-Club Zürich) | Les highlights en vidéo

FC Luzern 4-3 FC St.Gallen-Staad

Là encore, on avait droit à une affiche homogène entre le 6ème et le 4ème du classement. Lucerne avait mal lancé sa saison, débutant par une défaite assez large à domicile face au FC Bâle, mais s’était tout de suite remis sur les bons rails en disposant de Lugano. St.Gall avait connu le scénario inverse, battant Grasshopper en ouverture de championnat mais tombant, les armes à la main, en toute fin de rencontre face à Servette.

Et ce sont les Lucernoises, jouant à domicile pour la troisième fois consécutive, qui frappaient les premières. À la suite d’une bonne combinaison sur le côté droit, le ballon était d’abord renvoyé par la gardienne saint-galloise mais Pando surgissait au deuxième poteau pour ouvrir la marque (8′). Et dans cette rencontre, les équipes allaient se rendre coup pour coup jusqu’au bout. Iseni répondait donc au premier but lucernois dès la 15′. À la demi-heure de jeu (29′), c’est la toute jeune Li Puma – 16 ans seulement – qui allait donner un avantage temporaire aux Brodeuses en contrant la gardienne lucernoise par son pressing. Avant la pause (40′), Pando encore une fois ramenait le FC Lucerne a égalité, profitant d’un cafouillage dans la défense adverse suite à un corner. Auteure du But de la Journée 2, Höltschi pensait donner un avantage définitif aux Lucernoises à la 70′ d’une tête plongeante au deuxième poteau sur un centre de… Pando. C’était sans compter sur les ressources du FC St.Gall qui revenait encore au score sur un coup franc d’Iseni à la 76′, dont la gardienne lucernoise estimait mal la trajectoire. Mais c’est bel et bien le FC Lucerne qui aura le dernier mot dans cette rencontre. Le ballon tiré sur coup de pied arrêté de Jackson touchait la transversale avant de rebondir, semble-t-il, derrière la ligne de but puis de ressortir, scellant ainsi un score final de 4-3 pour les Louves. Lucerne remonte ainsi au 3ème rang tandis que St.Gall prend la 6ème place, précédemment occupée par son adversaire du soir.

Joueuse du match : Irina Pando (FC Lucerne) | Les highlights en vidéo

But de la semaine

Fiona Hubler (Grasshopper-Club Zürich | 56′)

Prochains matchs

  • 29.08 | 18:00 | Servette FC Chênois Féminin – FC Luzern
  • 29.08 | 18:00 | Grasshopper-Club Zürich – BSC YB Frauen
  • 29.08 | 19:00 | FC Lugano Femminile – FC Zürich Frauen
  • 30.08 | 14:00 | FC Basel 1893 – FC St.Gallen-Staad

CLASSEMENT

© AWSL

5 réflexions sur “AXA Women’s Super League | Journée 3

  1. Ping : AXA Women’s Super League | Journée 4 – Passion Sports

  2. Ping : AXA Women’s Super League | Journée 5 – Passion Sports

  3. Ping : AXA Women’s Super League | Journée 6 – Passion Sports

  4. Ping : AXA Women’s Super League | Journée 7 – Passion Sports

  5. Ping : AXA Women’s Super League | Journée 7 Partie 2 – Passion Sports

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s